La proposition conditionnelle en anglais

Qu’est-ce qu’une proposition conditionnelle ?

Les propositions subordonnées conditionnelles indiquent qu’une action ne peut être réalisée que sous certaines conditions. En anglais, elles sont introduites par la conjonction if.

Apprends à reconnaître et à employer les subordonnées conditionnelles en anglais grâce à nos explications simples et détaillées, nos exemples et nos exercices !

Exemple

Mother: “Greg, I want to make a cake this afternoon. Will you help me?”

Greg: “If I have time, I’ll help you.

Bild 1

Mother: “Greg, I am going to make the cake now. Can you help me?”

Greg: “If I had time, I’d help you. But I have to do my homework.”

Bild 2

Mother: “Now I have made the cake myself. Why didn’t you help me?”

Greg: “If I’d had time, I would have helped you. But I had to do my homework.”

Bild 3
Annonce

Quand et comment employer les propositions conditionnelles en anglais ?

Type I (condition réelle)

Il s’agit de l’expression d’une condition qui semble réalisable (dans l’exemple : peut-être aurai-je du temps plus tard). On utilise le présent simple dans la proposition subordonnée conditionnelle et le futur en « will » dans la proposition principale.

Subordonnée : if + présent simple, principale : futur en « will »

Exemple:
If I have time, I will help you.Si j’ai le temps, je t’aiderai.

Type II (condition irréelle dans le présent)

Lorsque l’on veut indiquer qu’une condition est irréalisable dans le présent ou qu’elle sera irréalisable dans le futur (dans l’exemple : je n’ai pas le temps), on emploie le prétérit simple dans la proposition subordonnée conditionnelle et le conditionnel en « would » dans la proposition principale.

Subordonnée : if + prétérit simple, principale : would + infinitif

Exemple :
If I had time, I would help you.Si j’avais le temps, je t’aiderais.

Attention !

Si le verbe de la subordonnée conditionnelle (type II) est be, on utilise la forme were (et non was) à la 1re personne.

Exemple :
If I were you, I would not do this.Je ne ferais pas ça si j’étais toi.
(et non : If I was you, …)

Type III (condition irréelle dans le passé)

Pour exprimer le fait qu’une condition était irréalisable par le passé (dans l’exemple : je n’avais pas le temps), on emploie le past perfect dans la proposition subordonnée conditionnelle et le conditionnel avec « would have » dans la proposition principale.

Subordonnée : if + past perfect, principale : would have + participe passé

Exemple :
If I had had time, I would have helped you.Si j’avais eu le temps, je t’aurais aidée.

Info

Il est possible d’utiliser d’autres verbes modaux à la place de will/would dans les propositions conditionnelles, mais on change alors le sens de la phrase.

Exemples :
If I have time, I can/could/may/might help you.Si j’ai le temps, je pourrai t’aider.
If I had time, I could/might help you.Si j’avais le temps, je pourrais peut-être t’aider.
If I had had time, I could/might have helped you.Si j’avais eu le temps, j’aurais peut-être pu t’aider.

Remarque sur la ponctuation

Si la subordonnée de condition est placée après la proposition principale, il ne faut pas mettre de virgule.

Exemples :
I will help you if I have time.Je t’aiderai si j’ai le temps.
I would help you if I had time.Je t’aiderais si j’avais le temps.
I would have helped you if I had had time.Je t’aurais aidé si j’avais eu le temps.

Par contre, si c’est la proposition subordonnée qui est placée en tête de phrase, elle sera séparée de la principale par une virgule.

Exemples :
If I have time, I will help you.Si j’ai le temps, je t’aiderai.
If I had time, I would help you.Si j’avais le temps, je t’aiderais.
If I had had time, I would have help you.Si j’avais eu le temps, je t’aurais aidé.