Le conditionnel de type 2 en anglais

Qu’est-ce que le conditionnel de type 2 en anglais ?

Les phrases conditionnelles de type 2 (plus simplement nommées le conditionnel de type 2) expriment une hypothèse dont la réalisation est peu probable, voire impossible. Elles décrivent une situation imaginaire, qui n’existe pas dans le présent et n’a que peu de chances d’exister dans le futur. Le conditionnel de type 2 est aussi appelé « irréel du présent ».

Exemple :
If I had a million pounds, I would buy a beautiful house on the coast.Si j’avais un million de livres, j’achèterais une magnifique maison sur la côte.
Dans la réalité je n’ai pas un million de livres et je ne peux pas m’acheter une telle maison.

Dans quels cas utiliser le conditionnel de type 2 ?

Les situations typiques dans lesquelles on emploie les phrases conditionnelles de type 2 sont les suivantes :

  • donner un conseil
Exemple :
If I were you, I would go to Europe.Si j’étais toi, j’irais en Europe.
  • poser une question hypothétique
Exemple :
Where would you go if you had six weeks off?Où irais-tu si tu avais six semaines de congés ?
  • imaginer une vie différente
Exemple :
If I lived abroad, I would miss my family a lot.Si j’habitais à l’étranger, ma famille me manquerait beaucoup.
  • s’excuser ou chercher à se justifier
Exemple :
I’m so sorry, if I didn’t have to work, I would come to your party.Je suis vraiment désolé(e), si je ne devais pas travailler, je viendrais à ta fête.

Comment former le conditionnel de type 2 ?

Dans les phrases conditionnelles de type 2, le verbe de la proposition subordonnée est conjugué au prétérit simple tandis que celui de la proposition principale est conjugué au conditionnel grâce au verbe modal would + infinitif du verbe.

Exemple :
If you had an Interrailing ticket, the planning would be easy.Si tu avais un ticket Interrail, l’organisation en serait simplifiée.

L’une des deux propositions ou bien les deux propositions peuvent être à la forme négative. La proposition principale peut être une question.

Exemples :
I wouldn’t relax if I had to buy new tickets every day.Je ne me détendrais pas si je devais acheter de nouveaux billets tous les jours. (la proposition principale est à la forme négative, la subordonnée est à la forme affirmative)
If I didn’t have a free summer, I wouldn’t be able to travel.Si je n’étais pas libre tout l’été, je ne pourrais pas voyager. (les deux propositions sont des négations)
If you had six weeks off, where would you go?Si tu avais six semaines de vacances, où irais-tu ?

Il est possible d’utiliser les verbes modaux could et might à la place de would. Le verbe modal could introduit la notion de capacité, tandis que might introduit la notion de possibilité. Par contre, on n’utilise jamais le verbe modal should dans les phrases conditionnelles de type 2.

Exemple :
If you went to Europe, you could see multiple countries in one day.Si tu allais en Europe, tu pourrais voir de nombreux pays en une journée.
Travelling might be easier if you had a bigger budget.Il te serait sûrement plus facile de voyager si tu avais un plus gros budget.

Les virgules dans les phrases conditionnelles de type 2

L’ordre des propositions est interchangeable. Que la proposition subordonnée soit placée avant ou après la proposition principale, le sens de la phrase reste le même.

Exemple :
If I won the lottery, I would retire early. = I would retire early if I won the lottery.Si je gagnais au loto, je prendrais ma retraite plus tôt. = Je prendrais ma retraite plus tôt si je gagnais au loto.

Par contre, il faut faire attention à la ponctuation : Si la subordonnée est placée en début de phrase, elle est séparée de la principale par une virgule. Mais si c’est la principale qui est en tête de phrase, il n’y a pas de virgule.

Example:
If I did that, the planning would be a nightmare.Si je faisais ça, l’organisation serait un cauchemar. (virgule après la subordonnée)
The planning would be a nightmare if I did that.L’organisation serait un cauchemar si je faisais ça. (pas de virgule)

Info

Voici une règle simple à retenir : If et would n’apparaissent jamais ensemble dans la même proposition.

Exemple :
If I knew the answer, I would tell you.Si je connaissais la réponse, je te la dirais.
jamais : If I would know the answer, …

If I were you versus If I was you

Lorsqu’on emploie le verbe be dans une phrase conditionnelle de type 2, il est possible de remplacer la forme conjuguée was par la forme were aux personnes suivantes : I, he, she et it. Cela n’a pas d’influence sur le sens de la phrase, bien que were soit parfois considéré comme relevant d’un registre plus formel que was.

Exemples :
If it were possible, I would stay in five-star hotels for the whole trip.Si c’était possible, je logerais dans des hôtels cinq étoiles tout au long du voyage.
= If it was possible, …
If it weren’t so busy at the beach, we would go more often.S’il n’y avait pas tant de monde à la plage, nous nous y rendrions plus souvent.
= If it wasn’t so busy …

Les anglophones utilisent surtout if I were you pour donner des conseils.

Exemple :
If I were you, I would go to Europe.Si j’étais toi, j’irais en Europe.